Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 01:33

nebuleuse.jpg

 

Il ne s'agit pas de fiction, ni de peur, mais d'observation.

 

Jamais au cours de l'histoire, l'homme n'a atteint un tel pouvoir de destruction. Faut-il donc se taire, garder le silence et laisser faire ? Mais Pugut a dit: 

 

'' CELUI QUI SAIT LA VÉRITÉ ET QUI NE LA GUEULE PAS, EST UN TRAITE ! "

 

Or, aujourd'hui la coupe déborde et le danger enrobe tout le globe dans son ensemble, aucun n'est à l'abri.

 

Après Hiroshima, Seveo en Italie, Tchernobyl, Les Bermudes avec 16 missiles enfouis au fond de la mer. On ne peut s'accorder bonne conscience : ces missiles sont à 5000 mètres de profondeur : mais personne ne peut affirmer combien de temps ces matériaux si bien blindés peuvent résister à corrosion. L'accident nucléaire de Fukushima, du 11 mars 2011 au Japon, également désigné comme la catastrophe de Fukushima, fait partie des conséquences d'un séisme sur la côte Pacifique du tōhoku de magnitude 9 ayant déclenché un tsunami, dévasté cette côte et provoqué plus de 20 000 morts.

 

Les forums scientifiques français, comme les médias en général, se désintéressent petit à petit de Fukushima. Par exemple sur Futura Sciences, le principal fil de discussion sur l’explosion de Fukushima a été fermé, silence radio !

Nos apprentis-sorciers scientifiques, même s'il réduisent les fusées américaines et russes, sont à l'assaut dans une course effrénée des nations pour acquérir les plus puissantes bombes, les plus sophistiquées.

 

Quel pays peut garantir être à l'abri du premier sabotage à grande échelle, puisqu'aujourd'hui il existe des organisations suicides élaborées ?

 

Quelle nation peut affirmer être à l'abri du premier tremblement de terre, réalisant les fissures de centrales ou autre bombe atomique, à partir des stockages inhumains et impensables pour de simples mortels ?

 

Quelle n'a pas été ma surprise de lire dans diverses publications :

 

" Les forums scientifiques français, comme les médias en général, se désintéressent petit à petit de Fukushima. Par exemple sur Futura Sciences, le principal fil de discussion sur l’explosion de Fukushima a été fermé, et le fil d’actualités n’apporte plus d’info depuis plus de deux semaines. En France doit-on s’en étonner ? 

Pourtant les sujets de recherche et les questionnements concernant la catastrophe pourraient être nombreux si on s’y intéressait un tant soit peu. On pourrait aussi imaginer des forums de consensus, où des scientifiques pourraient débattre sur un sujet polémique, en acceptant d’avancer point par point vers une acceptation commune d’un fait. Au lieu de cela, même si les discussions sont souvent de bon

niveau, on déplore parfois du mépris vis-à-vis des amateurs ou du dédain envers des autodidactes. Et ce sans parler des trolls, ces intervenants professionnels qui viennent perturber des débats dès qu’ils deviennent intéressants. "   Et au-delà de la France, que penser du site Physics Forums où l’on fustige les rares scientifiques qui prennent position et qui informent sur Fukushima, tels Arnie Gundersen et Chris Busby ?   Le monde scientifique est ainsi quasi muet sur la catastrophe de Fukushima. L’appel lancé par Harry Bernas en avril n’a guère eu de suite. Bien sûr il y a les sites militants de l’Acro, de la Criirad, de l’Aipri, ou le blog exemplaire de Dominique Leglu, Sciences pour vous et moi. Mais mis à part le dossier spécial de Science & Vie sorti en avril, « Fukushima. Ce qui s’est vraiment passé », les publications sont rares. Il faut dire qu’en France, les experts en nucléaire sont souvent salariés de la filière nucléaire. Les 48 000 employés d’Areva n’ont donc pas intérêt à aller contre le discours officiel ou à faire des vagues. N’avez-vous pas remarqué que souvent, ce sont des retraités ou des personnes anonymées qui s’expriment le plus facilement ? Aussi, le citoyen intéressé par la physique nucléaire a tout intérêt à s’informer par des réseaux indépendants du groupe industriel, tout en gardant un esprit critique.   Au Japon, le CRMS, association de citoyens qui font des mesures indépendantes de la radioactivité, a organisé une conférence sur le thème "A qui appartient le débat scientifique ?" The Japan Times reprend dans un long article "Citizens' forum queries nuclear 'experts'" par Tomoko Otake (en langue anglaise) l'essentiel de leurs discussions:http://www.japantimes.co.jp/text/fl20111023x3.html "

 

 

L'homme de sciences moderne a cru s'inventer par ses découvertes, on peut dire, inouïes. Certes, il peut s'enorgueillir au sujet de la matière inerte, qu'il a dompté déplacée. Mais il a oublié ou perdu l'essentiel, car c'est la puissance énergétique de l'esprit qui nous fait penser, agir, ordonner, construire en bien en mal. Cette puissance énergétique de l'esprit se l'est-il donné lui-même ? Ou est-ce  un héritage transmis de génération en génération ? Sinon attention, d'où venons-nous ? Où allons-nous ? Quelle est notre raison d'être ? On peut ne pas y réfléchir et continuer gaiement : la destruction est au bout de l'inconscience. 

 

Le président Reagan, lors de la présentation de son nouveau mandat en Février 1984, n'hésitait pas à affirmer :

" IL EXISTE UNE ARME PLUS PUISSANTE QUE LA BOMBE ATOMIQUE, LE VERBE, LA PENSÉE, LA VÉRITÉ ''

 

C'est une reconnaissance à Celui qui a placé devant nos yeux ce Soleil, cette Lune, ces Astres qui fonctionnent depuis des millénaires avec précision sur 365 jours 1/4 sans dérèglement. 

Voltaire disait en observant toute cette mécanique astrale : '' Je ne puis croire que cela fonctionne, avec une telle précision, sans horloge '' N'oublions pas que les cellules végétales, animales ou humaines fonctionnent avec la même précision, tant que le cancer ne vient désorganiser cette merveille de vie si bien ordonnée.

C'est pour elle que je me bats, malgré les huées de nombreux détracteurs insolents ou inconséquents, mais '' Les chiens aboyent et la caravane passe '' dit un proverbe ...

 

J'ai connu un homme qui écrivait au Président Carter, lors de son élection aux États-Unis. Il lui dit que s'il était capable de comprendre la base fondamentale de la biologie des sols, en respectant l'Ordre établi, que l'on pourrait nourrir sur ce globe plus de vingt milliards d'hommes sans chômage, que l'on pourrait également réaliser un plan de trente années et rendre fertiles toutes les régions désertiques, que l'on pourrait également régulariser les mers par la réalisation des lois d'échange magnétique entre sol et l'espace.  

 

Cette civilisation pourrait retrouver la joie de vivre et repousser la crainte, mais à une seul condition, retrouver et respecter l'Ordre.

 

Le président Reagan avait donc bien saisi. Il nous reste un espoir tout au fond de nous, de notre coeur, à savoir choisir entre l'Être et l'Avoir.

 

A l'heure actuelle, nous avons entre nous le choix,

Celui de nous accorder d'une même voix. 

Préfère-t-on l'égoïsme  et faire la guerre pour l'héroïsme ?

 

Tout, dans le monde où il se développe, est inversé ; toutes les facultés qui s'y alimentent produisent des fruits d'illusion et de mensonge, conformément à leur origine, les apparences sont trompeuses. Ces fruits empoisonnés trouvent ici-bas le terrain propice à leur reproduction et se multiplieront de plus en plus jusqu'à la fin des temps. C'est un des sens de la parabole de l'ivraie, semée parmi le bon grain, et qu'on n'arrachera qu'au moment de la grande Moisson ...

 

Que tout homme qui veut comprendre se rende disponible, le temps presse, la nature attend, le sol est pollué, ainsi que l'atmosphère, le sous-sol, la mer, la stratosphère s'ébranle. Mobilisons-nous et soyons sincères.

 

Après l'Orage apparait le Soleil ! Il est parfois permis de se taire quand on connaît la vérité. Il n'en reste pas moins vrai que les circonstances de ce droit restent exceptionnelles. L'idéal reste une société où la vérité est une valeur. Mais, justement, cela reste un idéal et, en fin de compte, le suprême mensonge n'est-il pas de croire que la vérité est toujours possible. L'idéal de transparence entre les hommes est-il un idéal sérieux ? Ne portons-nous pas tous des masques sociaux, ne jouons-nous pas toujours des rôles que les contraintes sociales nous imposent et qui sont en fin de compte des mensonges ? Car s'il est parfois permis de taire aux autres ce que je sais, il n'est pas permis de se mentir à soi-même. En ce qui me concerne, je dois chercher la vérité c'est à dire philosopher, car la philosophie est l'Amour de La Vérité. 

 

En mémoire à M G.R :

 

'' SÈME UNE PENSÉE ET TU RÉCOLTERAS UNE ACTIONS. SÈME UNE ACTION TU RÉCOLTERAS UNE HABITUDE, ET D'UNE HABITUDE TU RÉCOLTERAS UN CARACTÈRE''

 

*~ La Vérité étant sans limites absolue, inaccessible par aucune voie, quelle qu'elle soit, on ne peut s'en emparer ; aucune organisation ne devrait être créée dans le but de conduire, d'entraîner les gens sur une certaine route. ~*

 

Article post by AINYA

Partager cet article

Published by Ainya - dans Ainya
commenter cet article

commentaires

clownreporter

Farfouiller

VOXPOP, le livre !

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

couverture

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Les Rubriques:

 devousàvous

JT

antidette

oligarchie

boycott

Anonymous News

Articles

isupportanonymous

stopacta

tacticalfm

AnonGLobal